décontenancé

⇒DÉCONTENANCÉ, ÉE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de décontenancer.
II.— Adj. [En parlant d'une pers. ou de son attitude] Qui a perdu contenance. Une taciturnité à la fois dédaigneuse et décontenancée (TOEPFFER, Nouv. genev., 1839, p. 396).
P. anal. Une douce lumière qui, arrivant du jardin et de la campagne, jouait un peu décontenancée avec le grand lit de bois sombre (ROMAINS, Hommes b. volonté, 1938, p. 256).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme descontenancé; ds Ac. 1740-1878 sous la forme moderne. Fréq. abs. littér. :160.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • décontenancé — décontenancé, ée (dé kon te nan sé, sée) part. passé. Qui a perdu contenance. •   Je suis toute décontenancée d être à Paris dans cette saison, SÉV. 463. •   Comme je n ai point reçu de vos lettres cet ordinaire, je n ai point laissé d être toute …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Decontenance — (fr., spr. Decongtnangs), Verwirrung, Bestürzung; daher Decontenanciren, außer Fassung bringen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Décontenance — (franz., spr. kongt nāngß ), Bestürzung, Verwirrung, Fassungslosigkeit; decontenancieren, aus der Fassung bringen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Décontenance — (frz. Dökongtnangß), Verwirrung, Haltungslosigkeit; decontenanciren, außer Fassung bringen …   Herders Conversations-Lexikon

  • décontenancé — adj. blu, ta, e <bleu> (Arvillard.228). A1) v. , être décontenancé, rester décontenancé pris au dépourvu // bouche bée sans savoir quoi répondre : rèstâ décontenancé ityeu / tyè (228 / Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • décontenance — (dé kon te nan s ) s. f. Défaut ou perte de contenance. HISTORIQUE    XIVe s. •   Et que [je] vous ramenteüsse les descontenances ou simplesses de la journée passée et vous chastiasse [fisse la leçon], Ménagier, Prologue. ÉTYMOLOGIE    Dé....… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Decontenance — De|con|te|nance [dekõ:tə nã:s] die; <aus gleichbed. fr. décontenance zu dé »von weg« u. ↑Contenance> (veraltet) Bestürzung, Fassungslosigkeit …   Das große Fremdwörterbuch

  • décontenancer — [ dekɔ̃t(ə)nɑ̃se ] v. tr. <conjug. : 3> • 1549; de dé et contenance 1 ♦ Faire perdre contenance à (qqn). ⇒ déconcerter, démonter, désarçonner; embarrasser, intimider. Il décontenance ses adversaires par son aplomb. Il est tout décontenancé …   Encyclopédie Universelle

  • DÉCONTENANCER — v. a. Faire perdre contenance à quelqu un. On lui a dit des choses qui l ont décontenancé. Il est aisé à décontenancer.   Il s emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie surtout, Perdre contenance par timidité, par embarras. Ce jeune… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • décontenancer — (dé kon te nan sé. Le c prend une cédille devant a et o : je décontenançais, nous décontenançons) v. a. 1°   Faire perdre contenance à quelqu un. •   S il n eût eu de l esprit, il se fût mis en colère, et l ignorance eût décontenancé la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.